L’Express parle des «Beautés noires en pleine lumière»

«Les marques osent enfin choisir une égérie noire en se disant que les femmes caucasiennes vont pouvoir s’identifier». Le journal français L’Express fait le point sur la visibilité de la femme noire dans les médias en 2014. Cinéma, musique, produits cosmétiques, le bilan semble assez positif, notamment grâce au soudain engouement des marques pour l’actrice Lupita Nyong’o, récemment élue « femme de l’année » par le magazine Glamour U.S.

Aux Etats-Unis, l’industrie du luxe a depuis longtemps franchi le cap: Estée Lauder avait choisi Liya Kebede comme égérie en 2003. Depuis les premières campagnes, qui se contentaient de cibler les besoins spécifiques de groupes particuliers, la logique du marketing n’a cessé d’évoluer. Une belle promesse pour l’avenir.

Pour lire l’intégralité de l’article, cliquez ici.

Camille de la Pampa