Le premier défilé d’Alexander Wang au sein de la maison a connu un tel succès que nous étions tous curieux de voir ce que le jeune designer nous préparait pour cette nouvelle saison.  Si la dernière collection reprenait essentiellement les codes Balenciaga sans trop d’Alexander Wang, cette fois-ci, on retrouve de plus en plus la « griffe » du designer, le ton est plus urbain, plus audacieux, plus jeune tout simplement. Les lignes restent pures, droites, parfois rigides et les mannequins semblent même bloquées dans leurs vêtements. Mais cette raideur se marie parfaitement avec les formes oversize des manches et des jupes/shorts trapèzes parsemées d’un imprimé aux fleurs japonisantes. On adore le pantalon taille haute avec le revers zippé, les jeux de transparence donnant un aspect glacé aux ourlets des robes, les tenues plus soir, effet smoking revisité.