14 chansons qui ont fait danser l’Afrique en 2014 !

A l’occasion de la FASHIZ’Party organisée le 31 décembre 2014 au club Paris Paris avec la chaîne musicale TRACE Africa (plus d’infos ici), FASHIZBLACK revient sur 14 titres qui ont fait bouger le continent africain au courant de l’année 2014.

MAVINS (Don Jazzy, Tiwa Savage, Reekado Banks, Di’Ja, D’Prince et Dr Sid) – Dorobucci (Nigeria)

Don Jazzy, célèbre producteur du Nigeria, s’est fait connaître en formant un duo de choc avec l’artiste D’Banj. Quelques temps après leur séparation, il a créé son propre label, « MAVIN ». Le titre Dorobucci, interprété par tous les artistes de cette structure, va connaître un succès fulgurant sur la toile comme en dehors.

Toofan – Gweta (Togo)

Le groupe Toofan venu du Togo a raflé un prix aux derniers MTV AFRICA MUSIC AWARDS, en remportant le titre du meilleur groupe d’Afrique francophone. Il est sûr que leur concept de danse « Gweta » y est pour beaucoup.

Mani Bella – Pala Pala (Cameroun)

Au début de l’année 2014, la chanteuse camerounaise Mani Bella sortait son single « Pala Pala », suivie d’une danse qui va connaître un succès aux 4 coins de l’Afrique.

Davido – Ayé (Nigeria)

Le jeune chanteur nigérian avait déjà conquis l’Afrique avec de précédents singles comme « Skelewu » ou « Back when », mais « Ayé » – et le clip qui l’accompagne – l’ont imposé comme un des artistes africains les plus populaires de sa génération.

Sarkodie feat. Castro – Adonai (Ghana)

Sarkodie, le rappeur #1 au Ghana, a fait sensation cette année avec son titre « Adonai », réalisé en collaboration avec le chanteur Castro. Malheureusement, ce dernier n’aura pas eu le temps de savourer le succès de ce morceau puisqu’il disparaîtra quelques semaines plus tard après la sortie du titre lors d’un accident de jet-ski.

Fally Ipupa – Original (RDC)

Le congolais Fally Ipupa a confirmé son statut d’artiste incontournable sur la scène africaine avec le titre « Original ». Si le clip n’a pas forcément plu à tous, le morceau aura fait bouger plus d’un.

Serge Beynaud – Okeninkpin (Côte d’Ivoire)

Venu de Côte d’Ivoire, le chanteur et arrangeur Serge Beynaud a su attirer l’attention avec son morceau « Okeninkpin », ainsi qu’une chorégraphie facile à reprendre (pour les plus doués !).

Yemi Alade – Johnny (Nigeria)

C’est sûrement un des titres les plus entendus en Afrique et en dehors cette année. La nigériane Yemi Alade a fait de la recherche de son Johnny une cause internationale, se payant même le luxe d’enregistrer une version française de son hit.

J-Rio – Sors ça (Gabon)

Le gabonais J-Rio est un habitué des concepts de danse inspirés de la culture de son pays. Dans le dernier trimestre de l’année, il a remis le couvert avec le titre « Sors ça (Wozo) », un titre qui sera probablement accompagné d’une vidéo l’an prochain.

Davido feat. Mafikizolo – Tchelete (Nigeria/Afrique du Sud)

Le duo sud-africain Mafikizolo a fait un retour fracassant en 2013 avec le titre « Khona », plus de six ans après son dernier album. Cette année, leur titre-phare aura été le très dansant « Tchelete », en collaboration avec Davido.

Sauti Sol – Sura Yako (Kenya)

Le boysband kenyan Sauti Sol a beau être très connu dans son pays, sa notoriété était encore assez limitée en dehors de ses frontières. Cela est en train de changer grâce à « Sura Yako », leur dernier single « Sura Yako », qui a su conquérir les dancefloors. L’artiste  nigérian Iyanya a d’ailleurs réalisé un remix pour ce titre.

Os Detroia – Bela (Angola)

Ça a commencé par un buzz sur la toile: un groupe d’adolescents angolais invité à une émission de télévision interprète son single et danse de manière originale. Quelque temps plus tard, le mot « Bela » est sur toutes les lèvres et de toutes les fêtes. Le groupe fera les 4 coins du monde pour faire danser la foule sur ce titre inoubliable.

 

Eddy Kenzo – Sitya Loss (Ouganda)

Le chanteur ougandais Eddy Kenzo peut dire merci aux enfants qui ont su interpréeré des pas de danse avec une énergie incroyable pour son titre « Sitya Loss ». Avec plus de sept millions de vues sur Youtube, le phénomène a porté la chanson à des sommets alors rarement atteints pour un artiste venu de ce pays d’Afrique de l’Est.

Tour2Garde – Makassa (Côte d’Ivoire)

Rien de mieux qu’une belle vidéo de danse pour rendre un titre incontournable. Le groupe ivoirien Tour2Garde l’a compris avec le morceau « Makassa », dont le refrain a vite fait de rester en tête !

RDV le 31 décembre 2014 à partir de 23h au club PARIS PARIS où tous ces titres et bien plus encore seront joués !

Plus d’informations: https://www.facebook.com/events/484248248379970/?fref=ts