AFRIMA 2018 et les gagnants sont…

Créé il y a quatre ans par le Nigérian Mike Dada les Afrima (All Africa Music Awards), l’équivalent des Victoires de la musique pour le continent africain, a célébré ce weekend, au Centre international de conférences d’Accra, une industrie musicale africaine bouillonnante, innovante et extrêmement politisée.

Et les gagants sont..

Le Nigérian Davido a été sacré artiste de l’année Betty G d’Ethiopie a remporté le prix de l’album de l’année, tandis que celui du meilleur DJ africain est allé à Afrotronix, qui a ses racines au Tchad.

Le Nigérian Falz a été sacré meilleur rappeur africain après avoir provoqué la controverse cette année avec son « This is Nigeria », reprise du tube Childish Gambino et satire du Nigeria moderne.

« Akwaaba », une collaboration entre GuiltyBeatz, Mr Eazi, Patapaaa et Pappy Kojo a remporté le titre de la chanson de l’année et de la meilleure collaboration africaine.
Le Nigérian 2Baba a obtenu de son côté le prix de la meilleure pop africaine, le Ghanéen Stonebwoy du meilleur reggae et le Sud-Africain Sibusiso Mashiloane du meilleur jazz.
Kuami Eugene,  crooner ghanéen, a été nommé artiste « le plus prometteur » d’Afrique.
L’AFRIMA s’est taillé une réputation de vitrine de l’industrie africaine de la musique, un secteur innovant et prolifique qui a explosé au cours de la dernière décennie.