De Nollywood à Hollywood, l’année 2013 semble nous promettre une avalanche  de spectacles et d’émotions. Découvrez notre sélection des longs métrages qui selon nous, marqueront l’année 2013.

 

Waka de Françoise Ellong (film franco-camerounais)


Synopsis : Mathilde, la trentaine, bannie de sa famille dès son adolescence, est serveuse dans un snack-bar. Agressée et violée un soir alors qu’elle rentre du travail, elle tombe enceinte et perd son job. Dès lors qu’elle décide de garder l’enfant, s’ensuit pour elle une véritable descente aux enfers…

Avec Patricia Bakalack, Alain Bomo Bomo, Bruno Henry…

Sortie prévue pour juin 2013.

 

Half of a Yellow Sun de Biyi Bandele (film nigérian)

Drame vécu par quatre personnes (un professeur, une grande personnalité politique du pays, un anglais, et un jeune garçon) pendant la lutte pour l’indépendance au Nigéria dans les années 1960. (Adaptation cinématographique du livre « Half of a yellow sun » de l’auteure nigériane Chiamanda Ngozi Adichie).

Avec Thandi Newton, Chietel Ejiofor, Anika Noni Rose…

Sortie prévue courant 2013.

 

Django Unchained de Quentin Tarantino (film américain)

Dans le sud des États-Unis, deux ans avant la guerre de Sécession, un chasseur de primes allemand fait l’acquisition de Django, un esclave qui peut l’aider à traquer deux meurtriers. Schultz promet à Django de lui rendre sa liberté après cette mission. Mais Django n’a pour seul but que de retrouver sa femme, dont il fut séparé à cause du commerce des esclaves…

Avec Jamie Foxx, Kerry Washington, Christoph Waltz, Leonardo DiCaprio, Samuel L. Jackson, Amber Tamblyn…

Sortie prévue pour le 16 janvier 2013.

 

Faso Fani, La Fin Du Rêve de Michel K. Zongo (film documentaire burkinabé)

Documentaire qui raconte les conséquences sociales de la mondialisation dans la ville burkinabé de Koudougou. Alors que cette ville était la fierté de tout le Faso avec sa production du coton, l’usine Faso Fani dû fermer en 2001 mettant au chômage des centaines d’ouvriers.

Sortie prévue pour cet été 2013.

 

 Black Bazar d’Alain Mabanckou (film franco-congolais)

Fessologue, fuit son pays natal, le Congo-Brazzaville. Habitant Château-Rouge à Paris, il vit une vie ordinaire faite de haines, de médiocrité, de douleurs. Le regard qu’il porte sur les femmes passe d’abord par leur face B, leurs fesses. Un jour, il conquiert la femme à la face B la plus expressive qu’il connaisse, Couleur d’origine, mais celle-ci fuit un jour avec leur fille pour rejoindre un autre, L’Hybride.

Pas encore de date de sortie.