Chers lecteurs et lectrices,

Le 27 Août, à l’occasion du dernier  « Apéro FashizBlack » de l’été, nous avons pu nous rencontrer et échanger autour d’un sujet qui a suscité de vives réactions de votre part: Le cinéma Africain.

Au terme de ce débat, beaucoup d’entre vous ont admis avoir des difficulté à accéder aux nombreux films produits en Afrique ou dans  la Diaspora Africaine. C’est pourquoi  votre magazine préféré, soucieux de nourrir votre intérêt pour le septième art, vous a préparé une petite sélection de films à voir ( ou à revoir).

Un film de Joseph Gaï Ramaka [Sénégal]

Synopsis:

Dans la cour centrale de la prison de Gorée, les détenues richement habillées et les gardiennes en tenue de fête jouent sur des percussions de fortune le fameux N’Dei Gei du virtuose Doudou N’Diaye Rose. Martelant les onze coups de percussion d’une rafale de coups de reins, Karmen (Djeïnaba Diop Gaï) invite la directrice (Stéphanie Biddle) à danser. Celle-ci hésite puis se laisse emporter au centre du cercle. Toutes deux se lancent alors dans un duo dont la beauté enflamme les compagnes de Karmen.
Au milieu de la nuit, la directrice de la prison rejoint Karmen dans sa cellule. Libérée au petit matin, l’ancienne détenue plonge dans l’océan.
Un mois plus tard, dans un quartier populaire de Dakar, Karmen séduit Lamine Diop (Magaye Niang), le lieutenant de police, en pleine célébration de son mariage et marque d’un coup de canif sa belle épouse qui tente de s’interposer. Le commissaire divisionnaire (Widemir Normil), père de la mariée, fait arrêter Karmen et demande à Lamine, ramené illico au rang de caporal, de la remettre derrière les barreaux.

A voir ici: Africanfilmlibrary

Disponible en DVD ici: En DVD

Un film de Ousmane Sembene [Sénégal]

Synopsis:

À Dakar, Diouana, une jeune Sénégalaise, est embauchée comme gouvernante par une famille de blancs. Lorsque la famille rentre en France, la femme prie Diouana de les suivre. En France, elle devient la bonne à tout faire : tout contact avec les enfants lui est retiré. De plus en plus mal traitée par ses employeurs, sans cesse en butte à des commentaires racistes, non rémunérée, elle n’a comme échappatoire que le suicide.

A voir ici: Africanlibrary

Disponible en DVD ici: En DVD

Un film de Henri Duparc [Côte d’Ivoire]

Synopsis:

Riche cultivateur d’ananas dans un village ivoirien, Alcaly dit « Demi-dieu » mène une vie paisible auprès de ses cinq femmes ; jusqu’au jour où il fait la connaissance de Binta, une étudiante rebelle, renvoyée au village par sa tante qui estime que la ville lui a fait perdre la tête. Obsédé par sa jeunesse et sa beauté, il n’a plus qu’un seul objectif ; faire d’elle sa sixième épouse: « Je suis Demi-dieu, et je vais t’épouser » lui dit- il sur le ton du défi. Il réunit immédiatement ses femmes pour leur faire part de sa décision, sans qu’elles n’aient vraiment leur mot à dire « une pour chaque jour et le dimanche pour la plus méritante ». Binta refuse fermement cette union, que ses parents approuvent, poussés par la montagne de présents faite par leur futur gendre. Elle finit par accepter mais à certaines conditions, qui vont très vite mettre la concession familiale sens dessus dessous.

A voir ici: Youtube (en plusieurs parties)

Disponible en DVD ici: En DVD

Un film de Fanta Régina Nacro [Burkina Faso]

Synopsis:

Après dix ans d’une guerre ethnique sanglante, un traité de paix vient d’être signé entre les Nayaks, ethnie du président, et les Bonandés, rebelles regroupés autour du colonel Théo. Ce dernier organise chez lui une fête de la réconciliation en présence du président et de son épouse. Celle-ci refuse de s’y rendre car elle ne peut oublier que les Bonandés ont tué son jeune fils. Pressée par son mari, elle finit par accepter. Cependant, au cours de la nuit, les blessures se rouvrent, hypothéquant la victoire de la paix.

A voir ici: Cinemafrica

Disponible en DVD ici: La nuit de la vérité

Un film de Mahamat-Saleh Haroun [Tchad]

Synopsis:

Le Tchad de nos jours. Adam, la soixantaine, ancien champion de natation est maitre nageur de la piscine d’un hôtel de luxe à N’Djamena. Lors du rachat de l’hôtel par des repreneurs chinois, il doit laisser la place à son fils Abdel. Il vit très mal cette situation qu’il considère comme une déchéance sociale.
Le pays est en proie à la guerre civile et les rebelles armés menacent le pouvoir. Le gouvernement, en réaction, fait appel à la population pour un « effort de guerre » exigeant d’eux argent ou enfant en âge de combattre les assaillants. Adam est ainsi harcelé par son Chef de Quartier pour sa contribution. Mais Adam n’a pas d’argent, il n’a que son fils…

A voir ici: Un homme qui crie

Disponible en DVD ici: En DVD

Un film de Gavin Hood [Afrique du Sud]

Synopsis:

Dans un bidonville aux abords de Johannesburg, en Afrique du Sud, un jeune homme de 19 ans orphelin a occulté tout souvenir de son passé, jusqu’à son propre nom. Il s’appelle donc Tsotsi, qui signifie « voyou », « gangster » dans le jargon des ghettos. Sans nom, sans passé, sans ambition, il n’existe que dans un présent plein de colère.
Il dirige une bande de marginaux : Boston, un instituteur raté ; Boucher, un meurtrier de sang-froid ; et Gorille, un costaud à l’intelligence très moyenne. Lors d’une soirée arrosée, Tsotsi tabasse Boston dans un accès de violence extrême, puis il disparaît dans la nuit, traverse le bidonville et se retrouve dans une banlieue aisée.
Une femme descend de sa BMW et tente en vain d’ouvrir le portail de sa maison. Tsotsi sort son arme, l’agresse, tire et s’échappe avec la voiture. Un enfant pleure sur la banquette arrière…

Disponible en DVD ici: Mon nom est Tsotsi

Un film de Djo Tunda Wa Munga [Congo]

Synopsis:

Kinshasa, où la vie nocturne voluptueuse et trépidante semble toujours prête à engloutir le temps. Quelques rares privilégiés y mènent la grande vie, au mépris de tous les laissés-pour-compte. Ceux qui n’ont rien envient ceux qui ont tout et ils n’aspirent qu’à une seule chose : devenir les nouveaux maîtres de la nuit.
Riva est l’un de ces rêveurs. Il rentre plein aux as après dix ans d’absence, bien déterminé à s’offrir, avec son vieux copain J.M., une folle nuit de beuverie, de danse et de débauche. Reine de la nuit, mystérieuse et distante, Nora danse et Riva est subjugué. La belle appartient à un caïd local, mais Riva s’en moque : il lui faut cette fille. Aura-t-il sa chance ? Son argent, Riva l’a « emprunté » à son ex-patron, un truand angolais qui le poursuit à travers la ville en semant la panique sur son passage. Au point du jour, le rêve se transforme en cauchemar : après son heure de gloire, Riva finit sa course dans un recoin sordide de la ville…

A voir ici: Cinemafrica

Disponible en DVD ici: En DVD

Ousmane Sembène et Thierno Faty Sow

Synopsis:

Les anciens combattants de l’Afrique-Occidentale française qui vont être démobilisés sont rassemblés en novembre 1944 au camp de transit de Thiaroye au Sénégal où ils apprennent que ce qui doit leur être payé (arriéré de solde, pécule, prime de démobilisation) ne le sera pas intégralement, seulement une petite partie. Ils subissent d’autre part un certain nombre d’humiliations racistes, de la part d’anciens vichystes. La tension monte jusqu’à une issue fatale conduisant les gendarmes français aidés de troupes coloniales à ouvrir le feu. Ce film relate ce qui sera appelé le massacre de Thiaroye, un des évènements les plus honteux de l’armée française au moment de la Libération.

A voir ici: Cinemafrica

Disponible en DVD ici: En DVD

Ceci n’est qu’une petite sélection de films, si vous souhaitez poursuivre votre « voyage » dans le monde du cinéma africain, voici quelques sites qui pourraient vous être utiles:

-cinemafrica.tumblr.com

africanfilmlibrary

TV5 monde

africafilm.tv

Irokotv