Alors qu’elle performait au Brésil, Azealia Banks n’a pas manqué l’occasion de dire tous le bien mal qu’elle pensait de la dernière collection marque italienne Dolce & Gabbana qu’elle avait récemment eu l’occasion de voir lors de la Fashion Week à Milan. Accusant cette collection de raciste – comme une bonne partie des médias – la rappeuse s’adonna ensuite ce week-end à une session de tweets virulents à l’encontre de la marque. Voici ce qu’elle dit :

« Definitely boycotting Dolce & Gabbana […] Whoever designed that racist ass Dolce and Gabanna [sic] collection needs a swift kick in the mouth and a big dick up the ass. »

« I really hate when people do corny, racist things then try to justify it as ‘art.’ It’s all just really unnecessary. The clothes in the collection were fine without all the “black mammie” imagery. »

La Maison italienne se défend quant à elle, déclarant avoir seulement voulu rendre hommage à travers cette collection aux origines afro-siciliennes et aux premiers « pionniers » africains qui se sont installés en Sicile.