Polémique : la marque de cosmétique Illamasqua accusée de racisme !

La marque anglaise de cosmétique Illamasqua essuie ces derniers jours des critiques de toutes parts, suite à la publication sur leur page facebook australienne de leur dernière campagne publicitaire mettant en image une même mannequin – blanche – peint dans un premier temps tout en noir, et de l’autre tout en blanc. L’affiche publicitaire spécialement créée par l’artiste Alex Box pour Noël étant accompagnée d’une petite note en dessous « I’m not dreaming of a white Christmas » (= « Je ne rêve pas d’un Noël blanc »).

Cependant, les référence raciales qu’aussi bien ce slogan que les deux photos elles-mêmes pouvaient tendre à supposer, enclenchèrent une vive critique des fans (et non fans) de la page Illamasqua Australia. Le mot communément cité dans ces critiques étant « blackface » (« Caricature raciste issue du Sud des Etats-Unis raciste, le blackface était pratiqué par des acteurs blancs grimés en noir, imitant gestuelles, chants et danses des esclaves noirs, pour le public blanc. L’actrice noire Josephine Baker va d’ailleurs se battre contre ces stéréotypes lancés par le blackface).

Un débat eut lieu entre si oui ou non, cette publicité représentait cette image caricaturale du blackface ; le visage peint en noir, les lèvres sensiblement plus charnues de la mannequin en noir, et le chapeau non sans rappeler les chapeaux que les acteurs « blancs » utilisaient dans leur représentation du blackface, étant les principaux points de critiques.

Suite à cela, Illamasqua refusa de capituler en refusant de retirer son affiche de la page facebook, mais publia la même image avec un mot pour s’expliquer, que voici :

« We thank and acknowledge your comments regarding the above image. Obviously it was never our intention to cause offence; Illamasqua has always celebrated the right to self-expression and we continually push creative and artistic boundaries, priding ourselves on working with models of many ethnic backgrounds to reinforce this point. Alex Box, Illamasqua’s Creative Director, has emphasised that this campaign is about colour ON the skin, not colour OF the skin, depicting polarity between the two images (both images are the same model) not race. »

Déclarant n’avoir pas intentionnellement voulu représenter par cette affiche publicitaire, une affiche raciste, Illamasqua qui dit vouloir toujours repousser les limites artistiques (d’où « sa fierté » entre autres de travailler avec des mannequins de différentes « ethnies »), affirme que c’est l’idée de couleur « sur la peau » et non « de peau » que la marque tentait de présenter par cette image.

 

Qu’en pensez-vous : au vu de cette image, polémique justifiée ou injustifiée ?