Des designers éthiopiens s’inspirent d’un ancien tissu traditionnel

Les créateurs éthiopiens transforment un vêtement traditionnel ancien en mode moderne afin de maintenir leur culture en vie et de promouvoir le secteur.

fayaada

Le tissu s’appelle “Faaya Aada” et signifie “vêtement traditionnel” en langue oromo. Il est culturellement associé au peuple Oromo, le plus grand groupe ethnique d‘Éthiopie.

Afin d’encourager les jeunes Éthiopiens à porter fièrement ce tissu traditionnel, les créateurs ont récemment organisé un défilé de mode dans la capitale, Addis-Abeba, mettant en vedette des créations contemporaines en Faaya Aada.

Le tissu, tissé à la main, est composé à 100% de coton et se porte au quotidien à la campagne. Dans les grandes villes, toutefois, il n’est porté que lors de cérémonies culturelles importantes, comme dans certains festivals et mariages.

La créatrice Moyi Tilahun est l’une des créatrices qui ont milité pour que le tissu Faaya Aada soit plus visible dans la mode éthiopienne.

Tilahun est propriétaire d’un magasin à Addis-Abeba, où elle vend des vêtements et des accessoires fabriqués à partir de Faaya Aada. Son objectif est de transformer le tissu qui ne se porte que lors d’occasions spéciales, en élément incontournable d’une mode quotidienne.

 

 

Source Africa24