Fashionomics, la plate-forme dédiée à l’industrie de la mode africaine

«La mode n’est pas seulement une question de design ou d’inspiration. C’est aussi une industrie de plusieurs milliards de dollars qui crée des millions d’emplois », a déclaré  Géraldine Fraser-Moleketi  de la Banque africaine de développement (BAD) notant que le marché de l’habillement et de la chaussure en Afrique subsaharienne est estimé à $31 milliards.

Concourir au développement de l’industrie de la mode, et indirectement à celle du textile voir de la matière première le coton, telle est l’ambition de la plate-forme en ligne  Fashionomics, lancée par la BAD lors de la Lagos Fashion and Design Week au Nigeria. A cette occasion le ministre nigérian d’État chargé de l’Industrie, du commerce et de l’investissement, Aisha Abubakar Abubakar a rappelé que  le Nigeria était autrefois un important producteur de coton et avait une industrie textile dynamique qui est passée de plus de 135 industries à sept à peine fonctionnelles aujourd’hui.

 

mode

Fashionomics vise à créer un environnement propice, où tous les acteurs de l’industrie sont connectés pour favoriser l’apprentissage entre pairs, le mentorat, l’information et le partage des connaissances, et l’accès aux marchés. L’industrie du textile de l’habillement est le deuxième employeurs  après l’agriculture dans les pays en développement rappelle la BAD.

Riche en couleur, Fashionomics est une mine d’informations : actualités de la mode, formation, opportunités d’affaires, liste des entreprises, couturiers, associations, sources de financement, évènements, études, offres d’emplois, forum ..etc.

Pour en savoir plus : Fashionomics 

Source : Commodafrica.com