Londres est l’une des villes les plus diversifiées au monde, si on en jugeait par la façon dont ses habitants s’habillent. La capitale britannique a toujours été aux avant-postes des révolutions vestimentaires, surtout les plus radicales : grunge, punk etc. Alors, lorsque Londres invite pour les saisons estivales prochaines à la plénitude par le revival de la robe  « norm » des années 90, et des matières fluides qui invitent le corps à la légèreté, on trouve d’abord cela étrange, mais on applaudit vite devant le pari de ressusciter une simplicité d’antan  et l’inscrire dans la modernité. Pari qu’ont relevé haut la main les trois collections favorites de notre contributeur Loid Oyenamono ci-dessous. 

Recap

House Of Holland

C’est dans un chambardement de couleurs kaléidoscopiques, et au rythme enivrant de Purple Haze de Jimi Hendrix que s’est déroulé la présentation Printemps/Eté du label House of Holland. Les mannequins elles, se promenaient en minijupes serpent d’impression et douillettes, polos Lurex, elles se laissaient glissées dans des tuniques chatoyantes et d’ensembles pantalons larges aux finitions parfaites.

Le rose, orange, coloris jaune et vert étaient tout aussi relevé que la décision de travailler des imprimés sur des chemises, robes, jupes, vestes  et des sacs à main en forme de boîte. Tout pour satisfaire la « hip girl » que vous        êtes.

House Of Holland

Topshop Unique

Le show Topshop Unique nous a dévoilé une collection très sportive avec une attitude boy-meets-girl et un style très graphique. Vibrante et jeune avec une exubérance ludique, c’était une célébration de la jeunesse britannique.

Des rayures monochromes et couleurs bloquées lambris, la plage a certainement inspiré cette garde-robe où se rencontrent de jolis tons de bleu de poudre, des pillarbox rouge, des cerises et autres pastels de crème glacée. Finitions féminines de plis en accordéon, volants et vêtements de danse ajoutent de la douceur à une silhouette propre qui a été stratifié en pièces avec des imprimés abstraits.

Topshop Unique

Christopher Kane

Une fois n’est pas coutume. En ces temps de revival 90’s et de déferlement normcore,  Christopher Kane prend le contre-pied de l’ère du temps ou disant plutôt de la mode de l’instant, pour inscrire sa collection Printemps/Eté 2015 dans un classicisme quotidien et intemporel. Le satin on le sait est un tissu pas facile à travailler. Il est expérimenté ici avec des teintes de rouge, de crème qui donnent une allure diablement sexy, et aux vêtements un air innovant.

Christopher Kane

Article par   Loid Oyenamono.