La marque UNGARO vient de se séparer de son directeur artistique Giles Deacon au début du mois. Il était leur sixième designer en six ans et il remplaçait Estrella Archs. Le président de Ungaro, Jeffry M. Aronsson, a confirmé que la marque se reposera sur son équipe créative forte de 35 employés au lieu d’un directeur artistique.

 

Giles Deacon

«Je ne suis pas à la recherche d’un grand nom venant de l’extérieur», a dévoilé Jeffry dans une interview avec le Wall Street Journal. «Car je ne veux pas que le développement de la marque soit dépendant d’un égo démesuré.»

Le couturier britannique Deacon a rejoint Ungaro en avril 2010 et avait signé un contrat d’une durée de quatre ans. Toutefois, la maison de couture et Deacon ont décidé à l’amiable de rompre le contrat après seulement un an.

Ungaro a eu beaucoup de difficultés à installer à sa tête créative un designer pour une longue durée depuis le rachat de la marque par Asim Abdullah en 2005. Giambattista Valli, Vincent Darré, Peter Dundas et Esteban Cortazar ont tous travaillé pour la société.

Actuellement le label n’est même pas distribué dans les magasins incontournables aux Etats-Unis. Mais Jeffry a confiance que la nouvelle approche d’Emanuel Ungaro créera une marque plus forte. «Je ne crois pas au sensations immédiates», a-t-il expliqué. «Mon objectif est de revitaliser la marque sur le long terme, et non un feu de paille.»

© Cover Media