Karl Lagerfeld continue de stigmatiser les personnes en surpoids.

On le savait, le « pape » de la mode n’a pas sa langue dans sa poche quand il s’agit de critiquer les personnes en surpoids. On se souvient notamment de quelques « perles » du designer à ce sujet, notamment au sujet de la chanteuse Adele, qu’il trouvait « un petit peu trop grosse. »

Sur les défilés, Karl est intransigeant  : les personnes avec quelques kilos en plus ne sont pas les bienvenues. En 2009, il justifiait ce choix dans le magazine allemand Focus, en expliquant que « personne ne veut voir des femmes rondes » dans la mode.Une fois n’est pas coutume, avant-hier soir, sur le plateau du Grand 8, interrogé par Hapsatou Sy sur son attitude, il a carrément accusé « les gros » d’être responsables du trou de la sécurité sociale: « Le trou de la sécurité sociale, c’est quand même toutes les maladies attrapées par les gens trop gros, aussi  […] C’est un petit trou. Si les gens avaient un peu plus de sens civique et ne se bourraient pas d’horreurs… Mais malheureusement, les horreurs c’est ce qui coûte le moins cher, donc on ne peut rien reprocher à personne… C’est ça l’horreur. »

Une intervention qui relancera peut-être la polémique autour des critères physiques du monde de la mode.