Du 1er au 3 octobre, la galerie Joyce reçoit les « Américains à Paris ». Menée par le CFDA (Council of Fashion Designers of America) et Vogue, soutenue par Tommy Hilfiger, l’opération vise à présenter sur la scène parisienne, à l’occasion de la Fashion Week, dix jeunes talents estampillés made in USA.

De gauche à droite: le lauréat Billy Reid, Anna Wintour, Karl Lagerfeld, Prabal Gurung,Diane von Furstenberg et Eddie Borgo. (c) Gary Gershoff pour WireImage

Baptisé « Americans in Paris », le showroom installé dans la galerie du Palais Royal ambitionne d’apporter avec lui, outre une couverture médiatique, un support marketing et une équipe de ventes dédiées aux dix créateurs présents. Sont annoncés Billy Reid (lauréat 2010, catégorie PAP femme), Prabal Gurung (lauréat 2011, second prix catégorie PAP femme) et Eddie Borgo (lauréat 2011, catégorie bijoux – prix Tiffany & co), George Esquivel (nominé 2009), Gregory Parkinson (nominé 2010), Monique Péan (lauréat 2011, catégorie bijoux – prix Tiffany & co), Ohne Titel (nominé 2011), Pamela Love (nominé 2011), Simon Spurr (nominé 2009, catégorie PAP homme), Sophie Théallet (lauréat 2009, catégorie PAP femme).

Fondé en 2003, le CFDA/ Vogue Fashion Fund vise à soutenir des designers émergents qui opèrent aux Etats-Unis. Chaque année, les CFDA/Vogue Fashion Awards attribuent prix financiers et soutien managérial apporté par des professionnels du secteur (comme Mark Lee, Domenico de Sole, …). Depuis 2010, le premier prix est doté d’une enveloppe de 300 000 dollars (soit 100 000 dollars de plus) et deux prix « ex-æquo » sont accompagnés d’un chèque de 100 000 dollars chacun. Depuis sa création, le programme a accordé au total 2,3 millions de dollars. En ont notamment bénéficié, outre les lauréats cités plus haut, Alexander Wang, Doo-Ri, Proenza Schouler, 3.1 Phillip Lim, Derek Lam, Philip Crangi, Rodarte, Thakoon, Thom Browne et Vena Cava.

 

Par Emilie-Alice Fabrizi
pour Fashionmag.fr