Rita Ora, nouvelle égérie mondiale de Thomas Sabo