La crème bb (blemish balm) a débarqué en France en 2010. Elle a été popularisée par les asiatiques où ce genre de crème connait un succès depuis plusieurs années -elles raffolent de ce genre de soin puisqu’elles ont pour habitude de superposer les crèmes pour bénéficier de tout leurs bienfaits. Le concept: on connaissait la crème 2 en 1, la crème bb va au-delà parce qu’elle soigne, camoufle, hydrate, illumine, unifie, protège du soleil, nourris et matifie.

Garnier a mis sa crème bb sur le marché il y a quelques semaines et Erborian est la marque de référence pour ce soin.

Même si elles sont destinées à toutes les peaux, à l’usage la crème bb se révèle lourde, épaisse et assez grasse, ce qui va congestionner les peaux mixtes à grasses et provoquer des imperfections (boutons,points noirs). Elles conviennent plus aux peaux sèches ou au trop aux peaux normales.

Les crèmes bb se déclinent en deux teintes: claire et foncée.

Un bémol de taille, les crèmes bb ne conviennent pas aux peaux noires. Les industriels français n’ont pas jugé nécessaire d’adapter ces crèmes à une population qui dépensent pourtant 2,5 fois plus que le reste de la population française (hors produits capillaires).

Encore une avancée qui ne bénéficiera pas à l’ensemble des françaises, quand est-ce-que les laboratoires arrêteront-ils de nier l’existence et les besoins de la population afro-caribéenne?