CHRISTOPHERKANE29

Cette saison Christopher Kane nous mène en bateau et on aime ça !
C’est un jeu de miroirs, de loupe et d’optique. Ces découpes dans les robes sont-elles de vrais trous laissant voir la peau ou sont-elle voilées d’une mousseline chair ? le créateur créé la confusion dans nos esprits. Ce dernier est au sommet de son art pour cette saison et on aime tout particulièrement le traitement radical et inédit du champ lexical floral, entre pétales évidés ultra contemporains, diagrammes évoquant les différentes étapes de la floraison, ombres chinoises et autres schémas anatomiques de la fleur. Les délicates et fragiles robes mêlant organza pastel et rigueur clinique, qui troquent ici leurs traditionnelles bretelles contre quelques attaches subtilisées à un cabinet dentaire.