Pour le premier jour de la semaine des défilés new yorkaise, 5 designers africains se sont illustrés lors de l’évènement African Icons. Ce sont donc Tsemaye Binitie, Gavin Rajah, Maki-Oh, Ozwald Boateng et Tiffany Amber qui ont présenté leurs collections Printemps/Eté 2013 à la sphère mode de la Grosse Pomme. Aperçu.

Folake-Colarin Coker du label nigérian Tiffany Amber ouvrait le show avec une série de robes fluides et vaporeuses aux imprimés vifs. Par la suite, elle nuance son propos avec des costumes de couleurs pastels et des pièces oversize, superbes en texture. Un vestiaire plein de fraîcheur auquel elle nous a toujours habitué.

Du côté de Tsemaye Binitie, le jeune créateur imagine un sportswear ultra-féminin et sophistiqué. Du péplum, des matières métalliques, du jeu de transparence, des couleurs neutres : une recette idéale, minimaliste mais pas trop pour un look complètement dans l’air du temps.

Puis, Amaka Osakwe de Maki-OH a présenté une collection riche en imprimés régressifs, matières délicates, couleurs neutres, détails à la fois sensuels et originaux. L’hypra-féminin résumée en une dizaine de silhouettes.

Chez le sud-africain Gavin Rajah, l’allure est toujours aussi opulente. Les robes fastueuses aux broderies précieuses sont pléthores. Un beau spectacle, même si certaines toilettes peuvent sembler un poil désuètes et lourdes.

C’est Ozwald Bateng, le tailleur anglais d’origine ghanéenne qui clôturait le bal avec un vestiaire inspiré des sapeurs congolais. Au programme : imprimés vibrants, couleurs vivaces et costumes cintrés.