Expo à ne pas rater: Diasporas et Indépendances africaines à l’hôtel de Ville de Paris !

17 pays d’Afrique sub-saharienne ont connu leur indépendance en 1960 (Sénégal, Burkina Faso, Bénin, Mali, Gabon, Centrafrique, Mauritanie, Côte d’Ivoire, Madagascar, Congo-Kinshasa, Congo-Brazzaville, Somalie, Niger, Nigéria, Togo, Tchad, Cameroun).

Ils ont été choisis par l’Association Esprit d’Ebène pour illustrer l’exposition « Diasporas et indépendances africaines » qui retrace les indépendances à  travers le regard des diasporas africaines en France et des jeunes de deuxième et troisième génération. Le rôle joué par les diasporas est prédominant dans les pays francophones, et cela sera mis en avant dans le cadre de cette exposition. Sont ainsi évoqués: les acteurs de ces indépendances, le rôle de la culture et l’histoire des luttes sociales et politiques en Afrique comme en France.

Elle se tiendra du 7 au 16 septembre 2012 sur le parvis de l’hôtel de Ville de Paris et sera chaque jour illustrée par des débats, concerts, animations impliquant les acteurs de la diaspora africaine en France. Une soirée de vernissage aura lieu le 7 septembre. Suite à son installation sur le parvis de l’hôtel de ville de Paris, l’exposition voyagera en Ile de France puis dans toute la France et enfin dans certains Instituts Français en Afrique.

L’exposition comprend: – un parcours thématique avec 18 panneaux regroupés par thème (Politique, guerre d’indépendances, lutte syndicales, Migration des travailleurs, des étudiantes et des élites, Asile et droit de séjour, Femmes pionnières, La Mode, le sport, la musique, Pratiques sociales et vie quotidienne, l’engagement associatif et de solidarité) ; un parcours par pays avec des panneaux représentant une photographie de chaque pays (Chef d’Etat, hymne, drapeau, grands évènements).
Au centre de l’exposition, on retrouvera l’arbre à palabres, autour duquel s’etabliront les contacts et les débats et les animations quotidiennes.

Par ailleurs, Fashizblack Magazine par l’intermédiaire de sa Directrice Générale, Laura Eboa Songue, participera au débat sur la Mode africaine.