A ne pas rater: conférence « Industrie textile – Quand l’Afrique déshabille l’Asie » à Paris

Certains pays africains sont de plus en plus considérés comme le nouvel eldorado du textile. C’est le cas du Maroc et de la Tunisie en Afrique du Nord. En 2011, des grandes marques espagnoles de textile à l’instar d’Adolfo Dominguez et STL (fabricant et distributeur de marques telles que Carolina Herrera) annoncent la réduction de leur production chinoise pour la ramener dans les pays du Maghreb, notamment au Maroc.

L’Afrique sud-sahélienne n’est pas en reste. En effet, avec une croissance moyenne de 9,9% depuis 2005 contre 5,4% chez ses voisins et l’explosion de ses exportations de textile de 2500% en 10 ans, l’Ethiopie suscite de plus en plus l’attention des géants du textile. De plus, son immense savoir-faire dans le textile, le cuir et la chaussure lui procure un atout non négligeable. C’est pour cette raison que les marques telles que Guess et Tommy Hilfiger s’y fournissent déjà. Le numéro deux mondial H&M a récemment annoncé la délocalisation d’une grosse partie de sa production de l’Asie vers l’Ethiopie.

Comment l’Afrique subsaharienne peut-elle ravir la vedette aux acteurs clés de la production mondiale de textile ? De quels atouts dispose le continent africain pour développer son industrie textile? Comment optimiser ce potentiel?

Ces questions seront débattues par les intervenants:

 Jean-Joseph Boillot, co-auteur de l’ouvrage « Chindiafrique », spécialiste des grandes économies émergentes et conseiller économique du club CEPII

– le styliste ALPHADI, organisateur du FIMA (Festival International de la Mode africaine)

La modération du débat sera faite par Paola Audrey Ndengue, co-fondatrice et rédactrice en chef de FASHIZBLACK.

Informations pratiques:

Entrée gratuite sur inscription préalable.

Date: jeudi 13 mars 2014

Horaire : 19h – 21h30

Lieu : ESCP Europe, 79 Avenue de la République Paris 11ème

La conférence sera suivie d’un cocktail.

Les inscriptions se font en ligne ici.