« Please don’t smile » par Malte Wandel.