Beyoncé – I was here.

Il y a de cela neuf mois environ, la jolie Beyoncé nous gratifiait d’un clip dénommé « I was here », retraçant sa vie jusqu’alors.  De sa petite enfance, jusque sa relation amoureuse avec Jazy-Z en passant par sa carrière avec les Destiny’s Child, « I was here » est une jolie ballade qui nous aura invité à rentrer dans la vie intime de la star. L’émotion qui réchappa de ce clip, n’épargna sans doute personne, mais la belle fit fort dernièrement en dévoilant un deuxième clip pour ce morceau, extrait de son album « 4 » (déjà dans les bacs). En effet, à l’occasion de la journée mondiale de l’aide humanitaire et sous requête de l’ONU, Bee offrit ce clip aux Nations Unies (où le clip fut tourné) pour promouvoir l’aide humanitaire au travers d’images d’archives toutes plus touchantes les unes que les autres. Le but est d’inciter à faire une bonne action. Beyoncé fut d’ailleurs inspirée pour le thème de cette chanson, par la bravoure et la dévotion de Sérgio Vieira De Mello et de 21 autres personnes, morts dans la base onusienne d’Irak lors de bombardements, le 19 août 2003. Elle affirme :

« J’ai appris que vingt deux personnes étaient mortes en aidant des gens à Bagdad, et j’ai pensé qu’il serait super de faire de cette triste histoire quelque chose de positif et d’inciter le monde entier à faire du bien à autrui ».

Plus qu’un clip donc, « I was here » se présente comme une véritable campagne humanitaire, dont on espère un vif succès. Ban Ki Moon secrétaire général de l’ONU déclara par ailleurs ce 19 août :

« Cette édition de la journée mondiale à l’aide humanitaire présente une opportunité historique de réunir un milliard de personnes du monde entier pour avancer une idée forte et proactive : des personnes aidant d’autres personnes ».

 

 

ENJOY !!

 

Et parce qu’il le vaut bien, voici le clip d’origine :