Jay Z réagit à la stigmatisation de sa collaboration avec Barney’s.

jayz

La semaine dernière, une pétition a exhorté le rappeur et magnat  Jay Z à cesser sa collaboration avec le détaillant Barneys.

En effet,  l’enseigne a été mêlée à une affaire de profilage racial  après avoir accusé à tort deux jeunes consommateurs afro-américains de fraude  à la carte de crédit. Jay Z a donc publié, via son site Web un communiqué dans lequel il défend son projet:

«Cette collaboration a un but caritatif  et tout l’argent revient à la fondation. Je ne touche pas  un centime sur cette collection  et je ne tiens pas à gagner des millions , comme cela a été faussement rapporté. Je tiens à ce que cela soit clair. La Fondation Shawn Carter est bénéficiaire des gains , elle reçoit 25% de toutes les ventes issues de cette collaboration , 10% de l’ensemble des ventes générées dans le magasin le 20 Novembre et un don supplémentaire de Barney’s . Cet argent va aider les personnes en difficultés socio-économiques et leur permettra de  poursuivre leurs études dans des établissements d’enseignement supérieur. Mon idée est née de la créativité et de la charité … pas du profit.
Mes actes et mes paroles sont
basés sur des faits et non sur des émotions. Je n’ai pas fait de commentaire parce j’ai voulu attendre  l’issue d’une réunion entre les dirigeants communautaires et Barneys. Pourquoi suis-je diabolisé , dénoncé et décrié par les tabloïds pour ne pas avoir fait de déclaration immédiate? Les calomnies et les attaques sur mon caractère,  mes intentions et l’esprit de cette collaboration m’ont forcé à faire une déclaration que je ne voulais pas faire sans avoir pris connaissance de  la totalité des faits.
Prendre la décision prématurée de se retirer de ce projet, ne toucherait ni  Barneys ni Shawn Carter, mais toutes les personnes auxquelles ce projet offrirait la chance d’accéder à l’enseignement supérieur. J’ai travaillé avec mon équipe dès le début de cette situation pour tirer au clair cette affaire et en même temps pour trouver une solution qui ne nuise pas à tous ceux qui pourraient bénéficier de cette collaboration.
Je suis contre toute forme de discrimination , mais si je  juge trop rapidement, peu importe sur qui se porte mon jugement , n’est-ce pas commettre le même péché que quelqu’un qui utilise la discrimination ? J’ai déjà connu la discrimination et je compatis vraiment avec quiconque ayant eu à subir ce genre d’abus . Espérons que cela fera naître un dialogue et engendrera  un réel changement . – Shawn  » Jay Z  » Carter « 

Reste à attendre de connaître le point final à cette situation pour le moins inextricable.