7764801794_l-affiche-contre-laquelle-s-eleve-christian-louboutin

Christian Louboutin, célèbre pour ses chaussures à semelles rouges s’est vu contraint d’avoir recours à la justice pour protéger son image de marque. En effet, sur une affiche visant à dénoncer « l’islamisation » en Belgique, on peut voir une paire de jambes féminines, chaussées d’escarpins Louboutin.

louboutin-pigalle1

L’affiche de l’association flamande « Femmes contre l’islamisation »montre l’arrière des jambes d’une femme qui relève une jupe noire. Des traits laissent entendre quelle hauteur de jupe est « acceptable » ou non aux yeux des musulmans, de « conforme au Coran » (jusqu’aux pieds) à « lapidation » (en haut des cuisses). L’affiche est frappée du slogan « Liberté ou islam ? » et du site internet de l’association. Les jambes en question seraient celles  d’Anke Van dermeersch, une ancienne Miss Belgique devenue sénatrice du parti d’extrême droite Vlaams Belang (l’Intérêt flamand). Pour le célèbre chausseur, cette campagne nuit gravement à son image, c’est pourquoi il a saisi en urgence le Tribunal de Commerce d’Anvers, le fief du Vlaams Belang, afin qu’il fasse cesser la diffusion des images et que le matériel soit détruit. Le tribunal se prononcera ce vendredi.