L’Etage Homme , nouveau multimarque homme online

Le marché du vêtement masculin sur internet est en pleine ébullition. Après le lancement en 2010 de Menlook (dont le catalogue dépasse les 300 marques aujourd’hui), de Dressing-The-Man en novembre dernier (41 marques), le nouveau multimarque on-line s’appelle L’Etage Homme (www.letagehomme.com).


A sa tête, une bretonne et une ardéchoise, toutes les deux formées à SKEMA Nice, et convaincues du besoin d’élargir l’offre de prêt-à-porter masculin sur internet. « Nous n’avions pas envie de proposer du haut de gamme pour les hommes, explique Camille Moreau co-fondatrice, mais commencer en abordant un style, le casual Friday, avec une gamme de prix intermédiaires, comme ce qui se fait pour la femme, et une sélection de marques que nous avons été chercher ».

Résultat, 17 marques proposées depuis l’ouverture, et une part belle faite aux créateurs nordiques. Premières arrivées, les marques danoises de Texman – Lindbergh, Lindbergh CPH, ou Shine – et aussi Minimum, Selected, Kudo ou encore J.Fabian, donnent le ton. A noter également, la marque de prêt-à-porter new-yorkaise, Just a Cheap Shirt, et l’Australienne, Urge. Complètent la panoplie quelques marques d’accessoires avec Komono, dont les solaires ont été les premiers produits vendus, ou les sacs en cuir Cowboysbelt.

Autre philosophie du site à noter, la volonté d’imposer « un esprit communautaire ». « Nous ne sommes pas là pour noyer les consommateurs dans un gros catalogue de marques, souligne Camille Moreau. 500 références produits serait un bon objectif pour mars 2013. Une façon pour nos consommateurs de pouvoir se repérer facilement, et de ne pas tourner la vingtième page avant d’arriver au produit recherché ».

Pour rester dans cet esprit de communauté et de proximité, le site a d’ailleurs fait appel à quatre garçons, amis des fondatrices. « Du physique de rugbyman, au mec grand ou plus menu, les quatre garçons qui présentent les collections ressemblent aux hommes que l’on peut rencontrer dans le quotidien ». Point fort du site à noter, le vestiaire virtuel. Faire son shopping et tenter toutes les combinaisons de look, c’est possible.

Par Alexis Chenu