Quand la princesse barbadienne joue la maléfique tiraillée entre le bien & le mal, ça donne une Rihanna « couture » en cheveux blanc pour le magazine Tush Magazine. Sous ses airs mystérieux et  ténébreux la chanteuse renvoie à une vénus, un être magique voire féerique.

De très jolis clichés réalisés par Steven Gomillion et Dennis Leupold.