Rio de Janeiro: des mannequins protestent contre la faible représentation des Noirs

Mercredi dernier, ce sont pas moins de 40 mannequins brésiliens noirs, en majeure partie des femmes, qui ont manifesté  à Rio de Janeiro. Les manifestants ont choisi de dénuder leur poitrine pour protester contre la trop faible présence de modèles de couleur sur les podiums des défilés de mode.

« Qu’est-ce qui t’impressionne, ton racisme ou moi? »,  tel était le slogan que l’on pouvait lire sur la poitrine de l’une des participantes à la manifestation. Il est à noter que cette manifestation coïncidait avec l’ouverture de la Semaine de la Mode au Brésil.

La manifestation a également eu lieu en même temps que la signature d’un compromis avec l’entreprise organisatrice de la Fashion Week garantissant la présence d’au moins 10% de mannequins noirs lors des défilés.

Le Brésil, avec plus de 200 millions d’habitants, est le deuxième pays qui compte la plus forte population noire du monde après le Nigeria et malgré cela, les discriminations persistent.« Si nous achetons des vêtements, pourquoi ne pouvons nous pas défiler ?, » demande un mannequin de 15 ans participant à la manifestation. « Est-ce que seules les Blanches peuvent vendre et nous autres simplement acheter ?! », s’est-elle insurgée.

« Prétendre présenter la mode brésilienne sans les vrais brésiliens, revient à présenter une mode brésilienne avec des mannequins blancs », a déclaré à l’AFP José Flores, 25 ans,ancien mannequin, qui a abandonné sa carrière pour se lancer dans la publicité.

Gageons que le débat sur la diversité qui secoue le monde de la mode et loin d’être achevé.

Rojane Fradique Santos

Rojane Fradique Santos